Une amie-resplendissante

7 Août

Une amie-resplendissante, un bébé-en-cours et un papa-parti !

 

Non, le bébé ne prend pas encore de cours, il est en cours de formation à l’intérieur de son joli petit nid !

 

Une future maman toute belle et toute rayonnante de son secret qui n’en est plus un, et qui en même temps en est toujours un, puisque la vie est un mystère qui nous dépasse…

 

Et un papa parti, bye bye, laissant maman et bébé aux cœurs de leurs interrogations. Bon, on va pas aller jusqu’à applaudir au départ, mais disons que la vie a plus d’un tour dans son sac – la preuve ! – et qu’il n’est sans doute pas plus facile de devenir père que de devenir mère. Sauf que l’homme a la possibilité de prendre de la distance avec l’événement, possibilité qu’en l’occurrence il a utilisée !

 

Alors, le GPS maternel s’est un peu affolé. Itinéraire en cours de recalculation ! L’option on s’arrête et on fait demi-tour ayant été tout de suite écartée, l’autoroute n’étant plus en option (mais qui aime les restoroutes infâmes, surpeuplés et hors de prix qui bordent le voyage) restent les jolis chemins de campagne.

 

Et quatre rendez-vous du week-end, mon amie ne manque pas de dynamisme, ni de charisme ! Elle m’explique en riant : Tu comprends, il faut que je rencontre des mecs avant que bébé ne soit trop visible…

 

Une maternité option «je m’ouvre aux possibles de la vie», j’aime la façon détendue – même si pas simple – dont mon amie envisage les choses…

 

Première échographie, première écoute du petit cœur qui bat, dont je bénéficie grâce à la technologie de son super-smartphone qui pour une fois porte bien son nom. Poudoum, poudoum, la vie est là….

 

Deux amies qui se quittent alors qu’il fait nuit noire mais que des étoiles pétillent au fond de leurs quatre prunelles et une belle leçon d’optimisme !

 

 

Christine Camporini

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire