Ne le laisse pas tomber, tu sais c’est pas si facile, être un homme libéré…

27 Mar

 

« Ne le laisse pas tomber, tu sais c’est pas si facile, être un homme libéré… »*

Ce soir, c’est samedi, et samedi ce n’est pas raviolis, mais dîner chez des amis. Bouteille de vin pour notre hôte, check, fleurs pour Madame check, ne reste plus qu’à se préparer à cet incontournable mais toujours délicat virage du samedi soir

  • Sarah ?
  • Oui ?
  • Sarah ???
  • Je suis dans la salle de bain.

Et Jacques * de daigner se déplacer :

  • Sarah ?
  • Plaît-il ?
  • Je me demande si je prends un pull ou pas pour sortir ce soir.
  • Ben je peux difficilement décider à ta place.
  • Oui, mais j’ai peur d’avoir froid si je ne prends que ma veste.
  • Alors prends un pull.
  • Oui mais là il fait encore doux… Tu t’habilles comment toi ?
  • Moi je prends un pull, mais je suis frileuse.
  • Ah… Je pourrais prendre mon écharpe. Qu’est-ce que t’en penses, c’est une bonne idée, non ?
  • Excellente mon chéri.
  • Tu te moques de moi
  • Mais non, mais il me semble juste qu’à 40 ans passés, c’est le genre de décision qu’on est un peu apte à prendre tout seul. Et puis je ne suis pas ta mère
  • Toute de suite les grands mots, Je te demande de m’aider et Madame monte sur ses grands chevaux.
  • Là j’aimerais surtout faire monter un peu mes cils.

Et c’est ainsi que, enlacés poliment, nous avons affronté la fin des frimas, moi les joues roses ravie de ma petite laine et Monsieur bien content dans son écharpe.

  • J’ai bien fait d’y penser à cette écharpe
  • Oui chéri, ta mère tombe toujours dans le mille pour les cadeaux.

La semaine prochaine, je vous ferai le debrief de la soirée : chois et quantité des vins, cuisson de l’agneau, la bourde évitée de justesse et la tradition du samedi soir….

*Jacques pourrait s’appeler Henry, Arnaud ou Yann. En revanche, maman c’est toujours maman.

Il ne vous aura pas échappé, glissées par-ci, par-là, quelques modestes références : « Femme libérée » de Cookie Dingler (personne ne trouve l’interprète au Blind Test), j’ai essayé, modestement, de reprendre le procédé du dialogue cher à François Rollin, jetez-vous sur « Les grands mot du progesseurs Rollin », éditions Points. Et, last but not least, Freud dans son ensemble.

Un commentaire pour “Ne le laisse pas tomber, tu sais c’est pas si facile, être un homme libéré…”


  1. Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ereg() in /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-content/themes/bueno/includes/theme-comments.php:66 Stack trace: #0 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-content/themes/bueno/includes/theme-comments.php(20): the_commenter_link() #1 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-includes/class-walker-comment.php(180): custom_comment(Object(WP_Comment), Array, 1) #2 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-includes/class-wp-walker.php(146): Walker_Comment->start_el('', Object(WP_Comment), 1, Array) #3 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-includes/class-walker-comment.php(140): Walker->display_element(Object(WP_Comment), Array, '5', 0, Array, '') #4 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-includes/class-wp-walker.php(371): Walker_Comment->display_element(Object(WP_Comment), Array, '5', 0, in /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-content/themes/bueno/includes/theme-comments.php on line 66