Mon père, ce héros ordinaire.

21 Mar

Dans une époque où on prône plus que jamais les valeurs d’équité entre hommes et femmes, on s’aperçoit qu’en termes de séparation les décisions de justice ont tendance à accorder la garde des enfants prioritairement à la mère.

Ces décisions de justice reposent le plus souvent sur des arguments fondés et font prévaloir le bien-être des enfants comme une priorité, mais il est temps de souligner qu’il y a des cas où la décision relève plus d’un héritage de croyances ancestrales que d’une équité de traitement des deux parents à proprement parler.

J’aimerais donc aujourd’hui, en tant que femme, rendre hommage à tous ces pères merveilleux qu’on ignore, et qui ne font jamais parler d’eux.

Notre société judéo-chrétienne a placé la mère au centre de la famille comme représentant de la sécurité affective, de la transmission des valeurs éducatives fondamentales, donnant au père la mission d’assurer la sécurité financière et d’incarner l’autorité suprême, après celle de la mère.

Ce schéma vieillissant et en décalage complet avec l’évolution des mentalités (qui tend à représenter une famille où les rôles se répartissent de manière équitable entre l’homme et la femme), demeure cependant un archétype persistant.

De nombreux pères en effet sont à même d’assumer pleinement la garde de leurs enfants, ou de jouir harmonieusement d’une garde partagée avec leur ex-conjointe.

Mais la représentation collective a la dent dure et les journaux regorgent d’articles et de témoignages mettant en avant l’irresponsabilité de certains pères, leur disparition soudaine après la séparation, leurs manquements divers et variés, leur incapacité à s’acquitter de la pension alimentaire, la manipulation qu’ils essaient parfois d’exercer sur leur progéniture…faisant de ce modèle une généralité qui n’est pas pertinente.

Par ailleurs, certains medias mettent aussi en avant ces papas qui, pour se faire entendre de la justice et de la société toute entière, montent en haut d’une grue afin de créer le buzz et d’être enfin écoutés. Dans ces deux cas traités par la presse, on est dans les extrêmes, comme si rien d’autre n’existait au milieu.

Faut-il donc toujours créer de l’extra-ordinaire pour mettre en lumière l’ordinaire ?

Et si l’ordinaire se mettait à faire du bruit, à être entendu, propagé, tweeté, facebooké, partagé ?….Cet ordinaire dont on parle si peu, de ces pères qui, en silence, assument leurs rôles sans se mettre en avant, sans aliéner les enfants, sans tirer à vue sur la maman.

La mère semble toujours parfaite, davantage faite pour être celle qui sera garante des valeurs éducatives fortes, d’un cadre rassurant dans lequel les enfants grandiront mieux. Pourquoi ne parle-t-on pas de père parfait ? Serait-ce que la femme soit pourvue naturellement de toutes ces qualités et qu’au contraire le père doive bâtir de toutes pièces ces qualités dont il ne serait pas né « équipé » ?

Eh bien, non. Je suis une femme, et je pense que ça suffit. Je voudrais pouvoir faire sortir aujourd’hui du silence ces papas héros de l’ordinaire dont on ne parle jamais et dont on finit par croire qu’ils n’existent qu’à titre exceptionnel.

Jean-Louis, enseignant, a la chance d’exercer un métier qui lui laisse du temps. En accord avec la maman, il a eu la garde de Marion (aujourd’hui âgée de 14 ans), alors qu’elle n’avait que trois ans.

Devenue une adolescente épanouie, elle ne tarit pas d’éloges sur la manière dont son père a assuré au quotidien toutes les tâches, a su l’entourer d’affection, être présent pour tous ses chagrins ; et en tant que future femme, elle a grandi avec l’idée qu’un homme est autre chose que la représentation machiste que certaines jeunes filles ou jeunes gens véhiculent.

Robert, cadre dirigeant d’une entreprise florissante et père de trois enfants, n’a jamais manqué un rendez-vous important concernant l’un d’entre eux. Il a partagé la garde avec la maman et a même, deux années durant, élevé seul ses enfants, la mère ayant souhaité donné momentanément un essor à sa carrière en partant travailler à l’étranger. A 6h du matin il mettait en route une lessive, puis s’occupait du réveil et du petit déjeuner des enfants, les emmenait à l’école. Le midi, il faisait rapidement les courses, se dépêchait de rentrer à la maison accrocher la lessive du matin et en remettait une autre en route.

Bertrand, chef d’entreprise partage la garde de ses deux enfants et est toujours prêt à réaménager son emploi du temps, bousculer ses rendez-vous, pour répondre à une urgence ou un besoin particulier de réorganisation du quotidien.

Regardez les ces papas qui vous entourent, ces Christophe, Laurent, Vincent, Ludovic, Paul et les autres, qui sont au parc, à la piscine, dans les supermarchés et qui, sans le dire, assument et assurent au quotidien ce qui, par héritage socio-culturel est souvent attribué à la mère.

Ils le font et ils le font bien et on n’en dit jamais rien.

Papas en couple ou papas séparés, divorcés, ils sont bien plus que vous ne croyez à être ces héros de l’ordinaire que vous côtoyez tous les jours sans les remarquer.

3 commentaires pour “Mon père, ce héros ordinaire.”


  1. Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ereg() in /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-content/themes/bueno/includes/theme-comments.php:66 Stack trace: #0 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-content/themes/bueno/includes/theme-comments.php(20): the_commenter_link() #1 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-includes/class-walker-comment.php(180): custom_comment(Object(WP_Comment), Array, 1) #2 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-includes/class-wp-walker.php(146): Walker_Comment->start_el('', Object(WP_Comment), 1, Array) #3 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-includes/class-walker-comment.php(140): Walker->display_element(Object(WP_Comment), Array, '5', 0, Array, '') #4 /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-includes/class-wp-walker.php(371): Walker_Comment->display_element(Object(WP_Comment), Array, '5', 0, in /home/clients/8e61516c1eb8a96690354f3bf97f7709/web/easy2family/blog/wp-content/themes/bueno/includes/theme-comments.php on line 66