Comment gérer Noël en famille recomposée ?

12 Déc

noel en famille

La seule différence pour les familles «  comme les nôtres », c’est que les enfants ne seront pas forcément présents… et qu’un Noël sans enfant peut paraître bien triste ! Mais en tant qu’enfant du divorce moi-même, je pense que les parents divorcés ont tendance à trop culpabiliser pour leurs enfants.

Savez-vous ce qui est important pour votre enfant en cette fin d’année ?

Etre entouré, être rassuré de l’amour de chacun de ses parents, sentir qu’il a sa place et bien sûr : recevoir plein de cadeaux ! Peu importe la date à laquelle vous ferez Noel.

Selon votre organisation pour cette fin d’année, prévoyez une petite (ou grande) fête de famille quand votre enfant sera avec vous.  Et encore mieux : pourquoi ne pas fêter Noël plusieurs fois ? Libre à vous d’organiser les festivités selon le calendrier des enfants. Noël est un état d’esprit et peut se vivre sur plusieurs jours.

Si vous venez d’une famille nombreuse, vous serez d’accord de dire qu’il manque toujours quelqu’un pour les réunions de famille. Focalisez alors sur les personnes qui sont présentes et non sur les absents. Apprenez à votre enfant à voir le côté positif également : cette année « c’est comme ça » et l’an prochain nous ferons différemment ! 

Entre les 24, le 25 et le 31, pourquoi ne pas inventer une fin d’année à votre manière avec la contribution des enfants ?

Finalement, peu importe que nous soyons recomposés, décomposés ou solo. Profitez de cette période pour savoir comment les enfants perçoivent Noel et ce qu’ils attendent pour ces fêtes. 

Cette fin d’année est une merveilleuse opportunité de transmettre les valeurs de votre famille mais surtout des valeurs humaines. Noël est aussi l’occasion de penser aux autres et d’apprendre à donner avant de recevoir. Il est de votre rôle de parent (et de beau-parent) de montrer aux enfants qu’ils ne sont pas le centre du monde.

Chaque personne est unique, chaque famille est unique. l’important reste toujours de voir le coté positif des choses afin de créer une harmonie et une ambiance sereine pour vous comme pour vos enfants. Je n’ai jamais croisé un enfant du divorce accablé par le fait de ne pas avoir un Noël « normal ». Mais en fin de compte, qu’est-ce qu’un Noël « normal » ?

Et vous ? Comment passerez-vous les fêtes ?

Les commentaires sont clos.