Comment accompagner un enfant après un divorce ?

7 Oct

enfant

Il y a quelques jours j’échangeais avec un père divorcé qui était stupéfait d’entendre sa fille aînée lui reprocher de l’avoir « abandonnée », 11 ans après la séparation !

Pourquoi me le dit-elle seulement aujourd’hui ? Moi qui ait tout fait avec mon ex-femme pour que ça se passe bien pour eux… Qu’est ce que j’aurai pu faire de plus ?

D’après vous, que lui ai-répondu ?

Lorsque nous décidons de nous séparer par consentement mutuel, que nous pensons tout faire pour que les enfants gardent leur « vie d’avant » et soient préservés, nous agissons avec notre perception d’adulte sans même penser que l’enfant puisse avoir une vision du monde et de la situation très différente.

Un enfant construit sa vision du monde selon les modèles qui l’entourent dans son environnement. Aucun point de comparaison possible puisque cet environnement est la seule chose connue. Pas de capacité d’analyse ni de façon de prendre du recul sur une situation qui permettrait de relativiser et de réaliser à quel point cet enfant a « de la chance » que ses parents se séparent dans de bons termes !

Un enfant qui « subit » la séparation de ses parents prend ça comme une punition :

« Pourquoi les miens et pas ceux de tous mes copains ? J’ai dû faire quelque chose de mal… ».

Subir la séparation de ses parents, c’est comme être coupé en 2 et cela engendre une angoisse chez l’enfant qu’il va vouloir à tout prix apaiser en « réparant » ses bêtises. L’enfant va tout faire pour anéantir cette douleur en essayant diverses stratégies comme par exemple celle de vouloir remettre ses parents ensemble… Et celle-ci vous la connaissez bien !

Prenez-vous en compte cette culpabilité dans vos échanges avec vos enfants ? Créez vous des espaces de communication pour lui apprendre à exprimer ce qu’il ressent ?

Au travers de cet article, j’aimerai vous donner 3 clés pour accompagner un enfant âpres un divorce et l’aider à dépasser cette culpabilité et aller de l’avant dans son développement.

1. Crever l’abcès et dédramatiser la situation

Un enfant vit dans son monde, dans ses illusions et il se crée lui-même une montagne de films à partir de la réalité. Imaginez alors ce qu’il est capable de créer à partir de cette culpabilité et de votre séparation ? La première étape pour l’aider à avancer et évidemment de lui parler de cette séparation. Expliquez-lui pourquoi ses parents se sont séparés. Idéalement, mettez-vous d’accord avec son autre parent pour éviter de rejeter la faute sur votre ex-conjoint et accuser l’autre parent de la rupture. Votre enfant se positionnerait dans un conflit d’intérêt et cela empirerait la situation et ses perceptions internes.

Rien de mieux que des mots simples et de parler avec son coeur. Racontez la séparation telle que vous l’avez vécue de l’intérieur. Acceptez votre part de responsabilité et soyez le plus transparent possible, sans pour autant raconter les détails de votre éventuelle aventure ex-conjugale bien-sûr !

Un enfant perçoit votre intention et votre ressenti intérieur plus fortement que vos paroles.

2. Les Avantages d’avoir des parents séparés

La 2ème étape pour l’aider à avancer et changer ses perceptions négatives est d’inventer un jeu pour qu’il puisse exprimer librement les inconvénients puis les avantages d’avoir des parents séparés.

Qu’est ce qui est devenu possible pour lui grâce à cette séparation ?

Ce jeu vous permettra d’apprendre de belles choses sur votre enfant et sa vision du monde mais également de l’aider à extérioser puis focaliser sur le positif. Au cours du point 1, vous l’aurez rassuré et déculpabilisé (peut-être faudra-t-il réitérer la démarche quelques temps après) et au travers de ce point 2, vous aurez l’opportunité de lui montrer qu’il est inutile de se battre contre quelque chose que nous ne pouvons changer.

Un ballon rouge restera rouge quoi que votre enfant veuille… autant accepter ce ballon rouge tel qu’il est et plus tard acheter un ballon bleu si l’occasion se présente et si cela est toujours d’actualité ! Même logique concernant la séparation : Papa et Maman ont pris cette décision et il ne pourra rien y changer donc autant l’accepter et passer à autre chose.

3. Lui apprendre à regarder plus loin que le bout de son nez

Papa et Maman sont des parents, certes, mais aussi un homme et une femme qui vivent leur vie d’adultes. Vous comme moi, nous avons un jour changé notre perception de nos parents et nous les avons regardés comme des adultes et non plus seulement comme des parents. Nous avons découvert leurs forces mais surtout leurs faiblesses et nous avons (ou nous essayons !) appris à les accepter tels qu’ils sont en réalité.

Pour faciliter cette prise de conscience chez votre enfant, pourquoi ne pas commencer par lui ouvrir les yeux sur le fait que votre vie ne s’arrête pas en son absence ? Quand vous le retrouvez après un séjour chez son autre parent, prenez le temps de vous raconter mutuellement ce qui s’est passé pour chacun durant cette période. Combien de parents ont tendance à ne rien raconter de leur vie à leur enfant et à lui laisser tout l’espace d’expression ? Les parents partent du principe que leur vie n’est pas suffisamment … pour la partager.

Au travers de cette démarche l’enfant pourra peu à peu sortir de son égocentrisme et développer sa curiosité et son ouverture au monde et aux 7 milliards d’êtres humains qui le constituent.

Vous aimeriez des conseils personnalisés ? Réservez votre entretien privé avec Ombeline Becker en cliquant ici.

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire